ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Phytothérapie

1624-8597
De la Recherche à la Pratique
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2001 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 13/5 - 2015  - pp.275-275  - doi:10.1007/s10298-015-0989-4
TITRE
Éditorial : In memoriam

RÉSUMÉ

Nous apprenons par la presse allemande (Zeitschrift für Phytotherapie) que le Professeur Heinz Schilcher s’est éteint le 17 juin de cette année.

Professeur, puis Doyen à la faculté de pharmacie de l’université libre de Berlin, il a animé nombre de réunions, symposiums et congrès.

C’était pour tous un des apôtres de la Phytothérapie au niveau de la science pharmaceutique. Avec sa bonhommie, il savait instruire, corriger, et expliquer avec une justesse inégalée.

Son domaine privilégié était les plantes diurétiques.

Mais quand j’écris cela, j’entends sa voix « … il n’y a pas de plantes diurétiques, elles sont osmotique, aquarétique, urétique, tout ce que vous voudrez, mais pas diurétiques et encore moins salidiurétiques ... ».

Je l’avais rencontré à Budapest lors d’un exposé sur le Pilosuryl® ; j’avais alors observé chez des insuffisants rénaux des diminutions d’oedèmes, une baisse de l’urémie, de la créatinémie et de l’uricémie (

Il me demanda « Savez-vous ce que vous avez fait ? Votre préparation contient deux plantes, la piloselle et le Phyllanthus niruri. Ces deux drogues agissent bien sûr sur le rein, mais là ce sont des insuffisants rénaux au dernier stade. Hieracum pilosella et P. niruri agissent aussi sur la fonction hépatique. « Et bien vous avez drainé le foie avec des résultats cliniques ».

Il me rappela plusieurs fois pour savoir si je continuais l’expérience. Lui m’a remis en tête ce fameux « drainage » dont se targue la phytothérapie française et qui est méconnue hors de l’Hexagone.

Travailleur et véritable défenseur de la phytothérapie il a signé de nombreux ouvrages dont je n’évoquerai ici que :

Handbook of Essential Oils. Science, Technology and Application (2010) CRC-Press, Boca Raton, La. (livre sur l’usage des huiles essentielles)

Phytotherapie in der Kinderheilkunde. Handbuch für Ärzte und Apotheker (2006) Wissenschaftliche VG, Stuttgart (Phytothérapie chez l’enfant)

Duft-und Heilpflanzen: sehen, verstehen, anwenden (2012) 1. Aufl. Stadelmann Verlag, Wiggensbach (Odeurs et plantes médicinales : voir, comprendre, utiliser)

Il avait connu le temps du traditionnel et le faisait entrer dans la modernité de ce siècle et a été à la fondation de l’ESCOP et de « Koopération Phytopharmaka »

La règle est d’or pour les phytothérapeutes : entendre le maître, appliquer ses principes et aller plus loin.

« Schilcher » a été un chaînon important de notre discipline. Il n’est plus, mais entendons encore ses préceptes.



AUTEUR(S)
P. GOETZ

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (133 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier