ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Phytothérapie

1624-8597
De la Recherche à la Pratique
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2001 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 4/S1 - 2006  - pp.14-20  - doi:10.1007/s10298-006-0129-y
TITRE
Revue critique des éléments de phytothérapie opposables à une surcharge pondérale

TITLE
Critical review of elements of plant therapy opposable to excess weight

RÉSUMÉ

L’obésité est un problème qui gagne en ampleur, en particulier chez les enfants pour lesquels le phénomène devient un problème sanitaire et social. L’embonpoint pour la femme chez laquelle les difformités sont liées à une adiposité localisée demeure encore un problème plus esthétique que sanitaire. Les femmes franchement obèses que nous voyons dans nos cabinets, car elles développent une pathologie métabolique, ne se soucient souvent plus de leur aspect. La phytothérapie, ou plutôt les industriels de la plante médicinale, propose des «plantes pour maigrir». Ce mirage entretient une commercialisation soutenue de plantes médicinales. Parmi elles, on répertorie de vraies arnaques, comme l’ont été l’extrait d’ananas et de cosse de haricot. Cependant il existe un ensemble de drogues intéressantes et il convient d’essayer de faire le point sur leurs potentialités.



ABSTRACT

Obesity is a growing problem, particularly among children where the phenomenon is becoming a health and social problem. Portliness in women in whom the deformities are linked to a localised adiposity still remain more of an aesthetic problem than one of health. Women who are actually obese consult us because they are developing a metabolic pathology and often no longer worry about their look. Phytotherapy, or rather the medicinal plant factories, propose “slimming plants”. This mirage supports a commercialisation sustained by medicinal plants. Among them we can list some real ripoffs, such as the pineapple extract and the bean pod. Nevertheless, numerous interesting drugs do exist and it is worth looking into their potential.



AUTEUR(S)
P. GOETZ

MOTS-CLÉS
Phytothérapie par voie orale de l’obésité, Maté, Hypericum perforatum , Hoodia gordonii , Griffonia simplicifolia , Momordica charantia , Helianthus tuberosus , Himanthalia elongata , Lagerstroemia , Garcinia cambodgia , Cynara scolymus , Hibiscus , Gomme guar, Gomme sterculia, Gomme xanthane, Caroubier

KEYWORDS
Orally administered phytotherapy, Mate, Hypericum perforatum , Hoodia gordonii , Griffonia simplicifolia , Momordica charantia , Helianthus tuberosus , Himanthalia elongate , Lagerstroemia , Garcinia cambodgia , Cynara scolymus , Hibiscus , Guar gum, Sterculia gum, Xanthan gum, Carob

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (178 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier