ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Phytothérapie

1624-8597
De la Recherche à la Pratique
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2001 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 5/4 - 2007  - pp.177-181  - doi:10.1007/s10298-007-0250-6
TITRE
Lésions corrosives du tube digestif secondaires à l’utilisation des préparations traditionnelles. Étude de 15 cas congolais

TITLE
Corrosive lesions of the digestive tract induced by traditional preparations: Study of 15 subjects from the Congo

RÉSUMÉ

Nous avons analysé rétrospectivement, dans le service de gastro-entérologie et médecine interne du CHU de Brazzaville, 15 dossiers d’adultes congolais (11 hommes et 4 femmes) ayant présenté des lésions du tube digestif consécutives à l’utilisation des préparations traditionnelles de janvier 1996 à juillet 2003. Le but de cette étude était de rapporter les aspects épidémiologiques, cliniques, et endoscopiques de ces lésions. Au cours de la période d’étude, 148 patients étaient admis pour ingestion de caustique; parmi eux, 15 avaient utilisé des préparations traditionnelles, soit une fréquence de 10,13 %. Il s’agissait d’adultes jeunes, l’âge moyen étant de 32,5 ans. Sept patients avaient pu préciser les produits utilisés. La voie d’utilisation était orale chez 11 patients, et rectale chez les 4 autres. Les lésions digestives étaient hautes dans 11 cas (5 cas de grade 1, 2 cas de grade 2A et 4 cas de grade 3A) et ano-rectales dans 4 cas dont 2 cas de lésions sévères.

Des études ethnobotaniques, phytochimiques, pharmacologiques et toxicologiques sont à entreprendre en vue d’une prévention de ces lésions par l’information, l’éducation, la communication des populations.



ABSTRACT

This study reports on 15 subjects from the Congo (11 men and 4 women) received between January 1996 and June 2003, in Gastroenterology and Internal Medicine department of University Hospital of Brazzaville presenting corrosive lesions of the digestive tract induced by traditional preparations.

Epidemiological, clinical, endoscopical and evolutive aspects of these lesions were studied.

Results show that the frequency of these lesions was 10.13%. Patients were young (average age: 32.5 years). Only seven patients specified the preparation used. Oral and the anorectal routes were used by 11 and 4 patients respectively.

The digestive lesions were in the upper tract in 11 cases (five cases of grade 1, two cases of grade 2A and 4 cases of grades 3A) and anorectal in two cases.

These results suggest the importance of ethnobotanical, phytochemical, pharmacological and toxicological studies of traditional preparations and their rational use and the necessity of preventing these lesions through information, education and communication to target populations.



AUTEUR(S)
J.-R. IBARA, B.-I. ATIPO-IBARA, Ch. BOLOKO, A.-A. ABENA, A. ITOUA-NGAPORO

MOTS-CLÉS
Lésions corrosives, Tube digestif, Préparations traditionnelles, Congo

KEYWORDS
Corrosive lesions, Digestive tract, Traditional preparations, Congo

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (200 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier