ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Phytothérapie

1624-8597
De la Recherche à la Pratique
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2001 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 6/5 - 2008  - pp.282-288  - doi:10.1007/s10298-008-0332-0
TITRE
Évaluation in vitro de l’activité antimicrobienne de Kalanchoe crenata et de Manotes longiflora utilisées dans les ophtalmies en Côte d’Ivoire

TITLE
In vitro assessment of Kalanchoe crenata (Crassulaceae) and Manotes longiflora (Connaraceae), used for the treatment of eye diseases in the Ivory Coast

RÉSUMÉ

Notre étude a porté sur deux plantes, Manotes longiflora (Connaraceae) et Kalanchoe crenata (Crassulaceae), utilisées dans le traitement des ophtalmies en Côte d’Ivoire. Nous avons réalisé des essais bactériologiques et chimiques. Manotes longiflora s’est révélée plus active (surtout sur les cocci gram positif) en milieu gélosé alors qu’aucune activité n’a été constatée avec Kalanchoe crenata. La détermination de la concentration minimale inhibitrice (CMI) et de la concentration minimale bactéricide (CMB) à partir de l’extrait le plus actif en milieu gélosé (extrait méthanolique à 20 %) a donné les résultats suivants: l’extrait de Manotes longiflora a présenté trois niveaux d’activité (une CMI à 139 mg/ml sur Staphylococcus aureus et sur Staphylococcus epidermidis, une CMI à 2,78 mg/ml sur Streptococcus faecalis et une CMI à 11,10 mg/ml sur Proteus vulgaris; l’extrait de Kalanchoe crenata est actif uniquement sur Staphylococcus aureus à une CMI à 11,10 mg/ml). Les résultats de la CMB avec ces mêmes extraits sont superposables à ceux de la CMI. L’activité de Manotes longiflora est plus importante par rapport à celle de Kalanchoe crenata qui est actif à des concentrations dix fois plus élevées. Pour la recherche des groupes chimiques, les essais de caractérisation en tube pour Manotes longiflora sont confirmés par CCM avec la présence de flavonoïdes, de tanins, de quinones, de terpènes, de stérols et de polyphénols. En revanche, avec Kalanchoe crenata, seuls les terpènes et les stérols ont été mis en évidence en tube; les alcaloïdes sont à l’état de traces. Ces résultats préliminaires pourraient permettre de justifier l’usage de nos plantes dans le traitement de certaines affections oculaires d’origine bactérienne.



ABSTRACT

Our study focused on two plants, Manotes longiflora (Connaraceae) and Kalanchoe crenata (Crassulaceae), used to treat eye diseases in the Ivory Coast. We conducted bacteriological tests and chemical tests. Manotes longiflora proved to be more active (especially on gram-positive cocci bacteria) in an agar while no activity was observed with Kalanchoe crenata. The determination of the Minimum Inhibitory Concentration (MIC) and Minimum Bactericidal Concentration (MBC) from the most active extract in an agar (20% of methanolic extract) gave the following results: the extract of Manotes longiflora presented three levels of activity (MIC = 139 mg/ml on Staphylococcus aureus and Staphylococcus epidermidis, MIC = 2.78 mg/ml on Streptococcus faecalis and MIC = 11.10 mg/ml on Proteus vulgaris; the extract of Kalanchoe crenata is active only on Staphylococus aureus with MIC = 11.10 mg/ml). The results of MBC with the same extracts are the same as those found for MIC. Manotes longiflora is more active than Kalanchoe crenata, which is active at a concentration ten times higher. For the detection of chemical compounds in Manotes longiflora, tube characterization test results are confirmed by results from Thin-Layer Chromatography, with the presence of flavonoids, tannins, quinones, terpenes, sterols and polyphenols. However, with Kalanchoe crenata, only terpenes and sterols were revealed in the test-tube; alkaloids were in trace quantities. These preliminary results may justify using these plants in the treatment of certain bacterial eye diseases.



AUTEUR(S)
B.J. KABLAN, M. ADIKO, D.P. ABROGOUA

MOTS-CLÉS
Pharmacopée ivoirienne, Manotes longiflora , Kalanchoe crenata , Activité antimicrobienne, Ophtalmies

KEYWORDS
Ivorian pharmacopoeia, Manotes longiflora , Kalanchoe crenata , Antimicrobial activity, Eye diseases

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (177 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier