ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Phytothérapie

1624-8597
De la Recherche à la Pratique
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2001 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 6/6 - 2008  - pp.348-351  - doi:10.1007/s10298-008-0347-6
TITRE
Évaluation de l’activité antiasthmatique et antitussive de Combretum molle, plante médicinale de la pharmacopée ivoirienne

TITLE
Evaluation of antiasthmatic and anticough effects of a medicinal plant used in ivorian pharmacopoeia: Combretum molle

RÉSUMÉ

Cette étude a été consacrée à l’analyse des effets inhibiteurs de l’extrait aqueux de Combretum molle sur les variations des amplitudes respiratoires et la toux. Nous avons observé que l’injection de cet extrait aux doses testées (3,33 mg/kg, 7,14 mg/kg) ne produit aucun effet sur la respiration normale du lapin. Par ailleurs, l’injection de 0,2 ml d’acétylcholine (714.10−3 mg/kg) a induit un pourcentage estimé à − 100 %. Toutefois, l’injection combinée de l’acétylcholine (0,2 ml, 714.10−3 mg/kg) et de doses croissantes d’extrait aqueux de Combretum molle (3,33 mg/kg, 3,5 mg/kg, 7,14mg/kg) a induit une réduction du pourcentage de variation des amplitudes respiratoires de — 100 % à — 20 ± 0,5 %. En outre, nous avons testé les effets de l’extrait aqueux sur la toux. Les cobayes non traités par cet extrait de Combretum molle donnent en moyenne 10,25 ± 0,95 toux sur dix minutes. Ce lot constitue le témoin. En revanche, le prétraitement des cobayes par 3 mg/kg d’extrait total a provoqué 8,25 ± 0,45 toux pendant dix minutes. Alors qu’avec 30 mg/kg la réduction est passée de 10,25 ± 0,95 à 4,5 ± 0,25 toux. Ces résultats nous ont permis de conclure que l’extrait aqueux présente des effets inhibiteurs sur la toux et les bronchoconstrictions induites par l’acétylcholine.



ABSTRACT

In this work, we studied the inhibitory effects of Combretum molle extract on respiratory disturbances and coughs. Injection of 3.33 mg/kg and 7.14 mg/kg of Combretum molle had no effect on a rabbit’s breathing. Injection of acetylcholine (0.2 ml; 714.10−3 mg/kg) induced a percentage estimated at −100%. But a combined injection of acetylcholine and increasing doses of Combretum molle reduced this percentage from −100% to −20 ± 0.5%. We also studied the inhibitory effects of the crude extract on coughs. Guinea pigs which were not treated produced 10.25 ± 0.95 in 10 minutes. But treating the guinea-pigs with 3 mg/kg of crude extract resulted in 8.25 ± 0.45 coughs for 10 min. With 30 mg/kg, however, coughing was reduced to 4.5 ± 0.25. We could therefore conclude that the extract presents some inhibitory effects on coughing and bronchial contraction induced by acetylcholine.



AUTEUR(S)
D. YEO, J.D. N’GUESSAN, T. SEA, Y.A. COULIBALY, A.J. DJAMAN, N.A. TAKO, J.C. YAVO, F. GUEDE-GUINA

MOTS-CLÉS
Bronchoconstriction, Toux, Combretum molle , Inhibition et respiration

KEYWORDS
Bronchial contraction, Cough, Combretum molle , Inhibition and breathing

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (125 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier