ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Phytothérapie

1624-8597
De la Recherche à la Pratique
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2001 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 9/2 - 2011  - pp.106-112  - doi:10.1007/s10298-011-0619-4
TITRE
Prébiotiques, flore intestinale, inflammation, obésité

TITLE
Prebiotics, intestinal flora, inflammation, obesity

RÉSUMÉ

L’obésité est une préoccupation croissante dans le monde. On en connaît les principaux déterminants, accroissement de l’offre alimentaire et sédentarité, en interaction avec des facteurs génétiques. Mais des voies de recherche nouvelles faisant intervenir le rôle du microbiote intestinal permettent d’ouvrir de nouveaux horizons. Des études chez l’animal ont montré que le transfert de la microflore de souris obèses à des souris axéniques (sans flore) minces rendait ces dernières obèses. Cet article permet de faire le point sur les données expérimentales, chez l’animal, et les études chez l’homme permettant d’étayer le rôle de la composition du microbiote intestinal. Les mécanismes invoqués sont multiples: une rétention d’énergie au niveau intestinal à partir de la fermentation colique des fibres indigestibles est le premier mécanisme invoqué. Cette fermentation module aussi la production de GLP



ABSTRACT

Obesity is an heavy burden in the world; the causes of its occurrence are multiple: food availability, sedentarity are the main factors but perhaps cannot explain the growing epidemy. Obesity is an adipose-tissue disease characterized by a triglycerides storage in adipocytes and a peripheral low-grade inflammation coming from the periadipocytes stroma. Microflora could play an important role in the genesis of weight gain. It has been shown that the transfer of the microflora from obese mices to axenic lean mices induces obesity in lean mices, whereas suppression of the microflora prevents obesity. Microflora could act through many mechanisms: first through an energy retention on intestine level. An other mechanism is due to the colonic fermentation with a modulation of the short chain fatty acids production; it may also alter the production of GLP



AUTEUR(S)
Jean-Michel LECERF

MOTS-CLÉS
Microbiote intestinal, Prébiotiques, Probiotiques, Obésité, Inflammation

KEYWORDS
Intestinal microbiota, Prebiotics, Probiotics, Obesity, Inflammation

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (1,13 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier