ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Phytothérapie

1624-8597
De la Recherche à la Pratique
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2001 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 9/3 - 2011  - pp.158-164  - doi:10.1007/s10298-011-0626-5
TITRE
Effet bactéricide (in vitro) des extraits aqueux des feuilles du grenadier marocain (Punica granatum L.) sur des bactéries multirésistantes aux antibiotiques

TITLE
In vitro bactericidal effect of aqueous extracts of Moroccan pomegranate leaves (Punica granatum L.) against multidrug-resistant bacteria

RÉSUMÉ

Cette recherche concerne l’étude des propriétés antibactériennes des différents extraits aqueux des feuilles du grenadier marocain (Punica granatum L.) pour deux saisons différentes (automne et printemps). Quatorze souches bactériennes Gram (+) et (−) multirésistantes aux antibiotiques ont été utilisées dans ces tests: 1) Staphylococcus aureus (un SASM et quatre SARM), Staphylococcus epidermidis, Streptococcus feacalis; 2) Escherichia coli, Klebsiella pneumoniae, Proteus mirabilis, Citrobacter freundii, Serratia liquefaciens, Pseudomonas aeruginosa, Acinetobacter baumannii. Des propriétés bactéricides très intéressantes des extraits aqueux des feuilles du grenadier ont été constatées sur les bactéries Gram (+) et Acinetobacter baumannii. Les zones d’inhibition ont un diamètre très important atteignant 23,7 mm, et les CMI et CMB sont faibles, de l’ordre de 0,78 mg/ml. Ce travail a montré également que les feuilles du grenadier de la saison d’automne sont plus actives que celles du printemps et que le décocté est plus actif que l’infusé et le macéré. Cette activité antibactérienne sur des bactéries Gram (+) et Gram (−) multirésistantes aux antibiotiques peut contribuer à la lutte contre les maladies infectieuses, et éventuellement offrir la possibilité d’utilisation des feuilles du grenadier en industrie pharmaceutique ou agroalimentaire.



ABSTRACT

This research concerns the antibacterial properties of different aqueous extracts of Moroccan pomegranate leaves (Punica granatum L.) for two different seasons (autumn and spring). Fourteen strains of Gram (+) and Gram (−) multidrug-resistant bacteria were used in theses tests: 1) Staphylococcus aureus (1 MSSA and 4 MRSA), Staphylococcus epidermidis, Streptococcus feacalis; 2) Escherichia coli, Klebsiella pneumoniae, Proteus mirabilis, Citrobacter freundii, Serratia liquefaciens, Pseudomonas aeruginosa, Acinetobacter baumannii. Very interesting bactericidal properties of aqueous extracts of pomegranate leaves have been noted against the Gram (+) bacteria and Acinetobacter baumannii. The inhibition zones are very large, diameter reaching 23,7 mm and MICs and MBCs were lower in the order of 0,78 mg/ml. This work also showed that pomegranate leaves of autumn season are more active than those of spring, and decocted extract is more active than the infused and macerated. This antibacterial activity on Gram (+) and Gram (−) multidrug-resistant bacteria may contribute to fight against infectious diseases and eventually offer the possibility of using pomegranate leaves in food or pharmaceutical industry.



AUTEUR(S)
A. CHEBAIBI, F. RHAZI FILALI, A. AMINE, M. ZERHOUNI

MOTS-CLÉS
Punica granatum L., Extraits aqueux, Bactéries multirésistantes, Activité antibactérienne

KEYWORDS
Punica granatum L., Aqueous extracts, Multidrug-resistant bacteria, Antibacterial activity

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (1,13 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier