ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Phytothérapie

1624-8597
De la Recherche à la Pratique
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2001 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 10/2 - 2012  - pp.80-86  - doi:10.1007/s10298-012-0690-5
TITRE
Remplacer le sel par les épices, pourquoi ?

TITLE
Spices as a substitute for dietary salt, why?

RÉSUMÉ

L’ajout massif de sel dans les aliments est une pratique récente en terme évolutif à laquelle le patrimoine génétique de l’espèce humaine n’est pas adapté. Cette inadéquation explique probablement pourquoi l’excès chronique de sel se révèle être un facteur causal majeur de l’hypertension et des maladies cardiovasculaires ainsi que de la déminéralisation osseuse et des lithiases rénales. Cette habitude alimentaire est actuellement imposée par le secteur agroalimentaire à la quasi-totalité des individus tout au long de leur vie.



ABSTRACT

From an evolutionary viewpoint, the addition of massive amounts of salt in food is a recent practice to which human genes are not adapted. This inadequacy probably explains why high salt intake appears to be a major causal factor of hypertension and cardiovascular diseases as well as bone demineralization and kidney stones. This dietary habit is currently imposed by the food industry to virtually all individuals throughout their entire life.



AUTEUR(S)
P. MENETON

MOTS-CLÉS
Sel alimentaire, Évolution, Santé, Accoutumance au sel, Secteur agroalimentaire

KEYWORDS
Dietary salt, Evolution, Health, Salt preference, Food industry

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (662 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier