ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Phytothérapie

1624-8597
De la Recherche à la Pratique
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2001 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 11/1 - 2013  - pp.12-16  - doi:10.1007/s10298-012-0739-5
TITRE
Lutte contre les plantes envahissantes: effet du filtrat de culture de Phoma sabdariffae Sacc. sur l’activité photosynthétique de trois plantes aquatiques au Gabon

TITLE
Effect of Phoma sabdariffae Sacc. toxic filtrate on 3 aquatic plants photosynthetic activities in Gabon

RÉSUMÉ

Phoma sabdariffae Sacc. (Sphaerioidaceae) est le principal agent pathogène de la roselle (Hibiscus sabdariffa L. var. sabdariffa) au Gabon. Son action repose sur l’excrétion de substances toxiques, actives tant sur les plantes hôtes que non hôtes et sur quelques champignons pathogènes. Ce large spectre d’actions a été exploité pour expérimenter l’effet du filtrat de culture fongique sur l’activité photosynthétique de trois végétaux aquatiques envahissants, à savoir: la jacinthe d’eau douce, la laitue et le nénuphar. Les résultats obtenus ont révélé que le filtrat de culture de Phoma sabdariffae provoquait des réductions significatives des activités photosynthétiques des trois plantes étudiées. Ces baisses ont toutefois été inférieures à celles induites par le DCMU, un inhibiteur synthétique. L’action combinée du filtrat et du DCMU n’a pas amplifié les baisses des activités photosynthétiques des trois végétaux, alors que la dilution du même filtrat au 1/10 et au 1/20 a induit leur augmentation.



ABSTRACT

Phoma sabdariffae Sacc. (Sphaerioidaceae) is the main pathogenic fungus of Jamaican sorrel (Hibiscus sabdariffa L. var. sabdariffa) in Gabon. Its action consisted on the excretion of toxic substances, active on plants hosts and non hosts and on some pathogenic fungi. This work is undertaken in order to study his toxics filtrates effects one 3 aquatic plants: jacinth, lettuce and water-lily. Results showed that Phoma sabdariffae culture filtrates significantly reduce the photosynthetic activities of these 3 plants. These reductions were less important than synthetic inhibitor DCMU. Combine action of fungal filtrate and DCMU didn’t amplify the decrease of photosynthetic activities of all the plants tested. But diluted filtrates 10 times and 20 times, increase significantly photosynthetic activities.



AUTEUR(S)
A.N. LÉPENGUÉ, I. MOUARAGADJA, B. M’BATCHI, S. AKE

MOTS-CLÉS
Phoma sabdariffae , Toxicité, Plantes aquatiques, Photosynthèse, Gabon

KEYWORDS
Phoma sabdariffae , Toxicity, Aquatic plants, Photosynthesis, Gabon

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (1,41 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier