ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Phytothérapie

1624-8597
De la Recherche à la Pratique
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2001 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 12/4 - 2014  - pp.206-212  - doi:10.1007/s10298-014-0874-2
TITRE
Activité antimycosique des extraits du chêne-liège Quercus suber sur Trichophyton rubrum et Candida albicans

TITLE
Antifungal activity of Quercus suber extracts on Trichophyton rubrum and Candida albicans

RÉSUMÉ

L’objectif de faire une telle étude est de proposer une alternative à la chimiothérapie antimycosique synthétique qui trouve ses limites face à l’émergence de souches résistantes tout en valorisant une espèce endémique atlantico-méditerranéenne. Il s’agit du chêne-liège (Quercus suber) dont l’aspect médicinal reste très peu relaté dans la littérature. Pour ce faire, les feuilles et l’écorce du chêne-liège sont extraites avec du méthanol au moyen du Soxhlet, méthode préconisée par la pharmacopée européenne. Six dilutions des extraits ont été préparées, allant de 100 à 1,65 mg/ml selon une liaison géométrique à raison de 1/2. La réalisation des tests a été conduite en utilisant la technique de dilution en milieu gélosé pour la détermination des CMI pour les deux souches couplée à une microdilution en milieu liquide pour la caractérisation des paramètres antifongiques des extraits sur la croissance de Candida albicans. Une analyse phytochimique sommaire a également été effectuée en réalisant des tests de coloration en vue de mettre en évidence les grands groupes chimiques. Les résultats obtenus montrent que les deux extraits ont une activité sur les champignons étudiés. La détermination des CMI a mis en évidence des degrés d’activité variables selon une relation réponse–dose. Toutefois, la meilleure performance est obtenue en présence de l’extrait de l’écorce avec des CMI comprises entre 50 et 12,5 mg/ml pour Trichophyton rubrum et Candida albicans respectivement, ce dernier étant le plus sensible même à des dilutions très poussées. L’analyse phytochimique a révélé la présence de composés phénoliques dont les saponines, les flavonoïdes et les tanins et l’absence des alcaloïdes.



ABSTRACT

The aim of this study is to propose an alternative to synthetic antifungal chemotherapy while promoting an Atlantic-Mediterranean, endemic, and economically important cork oak species of Mâamora in Morocco. The leaves and bark of cork oak were extracted with methanol by means of the Soxhlet. Dilutions of six methanolic extracts obtained were prepared to obtain final concentrations ranging from 100 to 1.65 mg/ml according to a geometric connection at the rate of 1/2. The performance of tests was conducted using the technique of agar dilution for determining the MIC for both strains coupled with micro-broth dilution parameters for the characterization of fungal extracts on the growth of Candida albicans. A summary phytochemical analysis was performed on the basis of test characteristic color to highlight the major chemical groups. The results show that both extracts have activity against fungi studied. The determination of MICs showed degrees of activity in a dose-response relationship. However, the best performance is obtained in the presence of the methanol extract of the bark with MICs ranging between 12.5 and 50 mg/ml for Candida albicans and Trichophyton rubrum. The results of the phytochemical study noted the presence of phenolic compounds including saponins, flavonoids, and tannins and absence of alkaloids in both extracts. Of the two extracts of cork oak studied, the methanol extract of the bark has the best antifungal activity, especially on Candida albicans.



AUTEUR(S)
R. HASSIKOU, H. OULLADI, M. ARAHOU

MOTS-CLÉS
Quercus suber , Activité antifongique, Trichophyton rubrum , Candida albicans

KEYWORDS
Quercus suber , Antifungal activity, Trichophyton rubrum , Candida albicans

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (332 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier